en Français

Echange scolaire entre Sébastopol et Le Mans

Cette année 2011 encore, des élèves de la section bilingue du Gymnase N° 2 de Sébastopol ont été accueillis au Lycée Sainte-Croix du Mans.

Lisez l’article de la presse régionale qui se fait l’écho de ce séjour.

Mer Noire: Moscou commanderait 18 navires

lejdd.fr

La Russie envisage de renforcer sa flotte en mer Noire en s’équipant de 18 nouveaux navires d’ici dix ans, après avoir obtenu le maintien de son bail dans le port ukrainien de Sebastopol, a déclaré une source militaire citée lundi par l’agence Interfax. L’Ukraine a accepté en avril de proroger de 25 ans le bail de la flotte russe stationnée dans le port de Sébastopol, en échange d’un rabais de 30% sur le prix du gaz russe.

Français blessé en Crimée

2/08/2010

Le malheureux citoyen Français c’est cassé le rachis cervical lors d’un saut d’un pont. D’après le communiqué de direction principale du Ministère des situations d’urgences de l’Ukraine, l’accident a eu lieu dans le village de Popovka en Crimée pendant le festival populaire de musique et de dance «Kazantrip ».

La victime est hospitalisée

Sébastopol l’ukrainienne fait un triomphe à la flotte russe

26/07/2010

Par Madeleine Leroyer (“Le Figaro”)

Pas un seul drapeau ukrainien à l’horizon. En ce jour de la fête de la flotte russe, la ville de Sébastopol, au sud de la péninsule ukrainienne de Crimée, est tout entière aux couleurs blanc, bleu, rouge de la Russie.

Sur les quais écrasés de chaleur, ils sont plusieurs dizaines de milliers, venus de toute la Crimée, mais aussi de Russie, assister au ballet des navires gris plomb. Des blondes en minijupes claquent la bise aux vétérans bardés de médailles et prennent la pose avec des matelots rouges jusqu’aux oreilles, tandis que les garçons rivalisent d’érudition militaire: «Regarde, c’est le croiseur Kertch, et ça, c’est une frégate antimissiles», explique Maxime, 7 ans, dans sa marinière à rayures bleues et blanches. «La flotte de la mer Noire, c’est la force et la précision, le courage et la gloire», scande le speaker. «Hourra! Hourra! Hourra!», hurle le garçon.

Jusqu’en 2042

Son père, Iouri, natif de la ville, exulte: «L’ex-président Iouchtchenko voulait chasser la flotte en 2017. Aujourd’hui, il n’a plus d’avenir politique et nous gardons la flotte jusqu’en 2042 ! Comme on dit ici : la ville des marins russes ne se rend jamais à l’ennemi ! »

Le prédécesseur de Viktor Ianoukovitch, élu cet hiver, n’est plus qu’un mauvais souvenir et l’immense majorité des habitants se réjouit de l’accord signé fin avril qui prolonge le bail accordé à la flotte russe pour vingt-cinq ans, en échange d’une ristourne de 30% sur le prix du gaz russe. «Car Sébastopol n’est pas dissociable de la flotte. Les deux sont inextricablement liées», insiste Kirill Somov, rédacteur en chef du journal Sébastopol Légendaire. «Les marins et leurs familles, ce sont 30.000 personnes, plus 60.000 emplois directement liés sur une ville qui compte 350.000 habitants.»

Alors qu’importe si la trentaine de navires conviés à la parade date de l’époque soviétique. L’avenir, promet la Russie, sera radieux. L’accord de 1997, qui régissait le partage des flottes russe et ukrainienne, ne permettait pas à la Russie de faire venir de nouveaux bateaux. Le nouveau, au contraire «va permettre d’augmenter les investissements et de rénover la flotte », explique Boris Gryzlov, président de la Douma russe et invité à la tribune d’honneur. «Si tout se passe bien, deux navires de la flotte de la Baltique pourront être transférés ici d’ici à la fin de l’année», précise l’amiral Vladimir Vissotski, commandant en chef de la marine russe.

Nostalgie de l’URSS

«Tout cela est encore très flou. Il n’y a aucun projet, aucun chiffre précis », objecte Dmitri Chtiblikov, ancien officier de la flotte ukrainienne et directeur du centre Nomos. «En fait, c’est un accord-cadre qui laisse en suspens une quarantaine de questions cruciales. Rien ne régit les relations entre l’Ukraine et la Russie en cas d’utilisation de la flotte russe dans un conflit armé avec une tierce partie », relève-t-il. Lors de la guerre russo-géorgienne d’août 2008, Viktor Iouchtchenko avait exprimé son soutien à Tbilissi, tout en regardant, médusé, le croiseur Moskva faire route vers la Géorgie.

«Surtout, personne ne sait précisément quelle superficie de la ville est louée à la Russie », insiste Dmitri Chtiblikov. Partisan du maintien de la flotte russe, il souhaite néanmoins que sa ville puisse se développer dans d’autres directions: «Nous avons le potentiel d’un important port de commerce et d’une destination touristique extraordinaire, mais comment voulez vous faire avec ces bateaux russes partout? La flotte a été réduite. Il faut qu’ils cèdent du terrain.»

D’autres rêvent au contraire de faire machine arrière: «Il faut impérativement restituer la Crimée à la Russie. Je ne vis que pour cela: en finir avec l’occupation ukrainienne!», lance Nadejda Mukhina, 62 ans, sous le regard consterné d’un policier ukrainien. Nadejda est venue acclamer l’un des invités de marque de la fête: Iouri Loujkov, maire de Moscou et partisan affiché du retour de la Crimée à la Russie. Grande bienfaitrice de Sébastopol, la capitale russe a construit la majorité des logements des marins. «Les gens vivent surtout dans la nostalgie de l’URSS. Je ne crois pas qu’ils veuillent réintégrer la Russie d’aujourd’hui», tempère Kirill Somov, de Sébastopol Légendaire, financé par Moscou. «Une des solutions, suggère-t-il, serait de faire du russe la seconde langue officielle du pays.»

Étonnamment, à cette idée, la ferveur nationaliste de Nadejda Mukhina s’éteint comme un feu de paille: «Cela réglerait 95 % du problème, concède-t-elle, mais qu’on ne me demande pas d’apprendre l’ukrainien!»

La frégate “Jean de Vienne” fera escale à Sébastopol

La frégate de la marine nationale “Jean de Vienne” fera escale à Sébastopol

du 13 juillet au 16 juillet 2010. Cette escale, inscrite dans le plan de

coopération militaire bilatérale entre l’Ukraine et la France, sera

l’occasion de resserrer les liens entre les deux marines mais aussi de mieux

faire connaître l’Ukraine, et notamment la Crimée. Une délégation de la

région Languedoc-Roussillon, conduite par Monsieur Jean-Claude Gayssot,

ancien ministre des transports et vice-président de la région

Languedoc-Roussillon, sera présente à Sébastopol pendant l’escale pour

étudier les perspectives de coopération avec la Crimée.

Deux cérémonies sont prévues le 14 juillet, en présence de l’Ambassadeur de

France en Ukraine, S.Exc. Monsieur Jacques Faure, de Monsieur Jean-Claude

Gayssot, du commissaire en chef de la marine Alexis Willer, attaché de

défense en Ukraine, du capitaine de vaisseau Laurent Hemmer, commandant le

“Jean de Vienne”, et d’une délégation de l’équipage, la première à 16h00 au

monument aux Défenseurs Héroïques de Sébastopol, place Nakhimov, et la

seconde à 17h00 au cimetière mémorial français de Sébastopol. Cette escale

permettra également de rendre hommage au rôle de l’Alliance Française à

Sébastopol, dont la directrice, Madame Amfilatova, se verra remettre par

l’Ambassadeur de France les insignes de Chevalier de l’ordre des Palmes

Académiques. Enfin, le “Jour de la Prise de la Bastille” (fête nationale

française), le 14 juillet, sera célébré en terre ukrainienne.

La frégate “Jean de Vienne” est un bâtiment de lutte anti sous-marine. Son

équipage comporte 230 marins. Il est basé à Toulon. Le bâtiment sera ouvert

à la visite pour les habitants de Sébastopol, le jeudi 15 juillet, de 14h00

à 17h00

  1. 26/02/2012 at 00:59

    I’ve been surfing on-line more than 3 hours these days, yet I never discovered any attention-grabbing article like yours. It is beautiful price sufficient for me. In my view, if all site owners and bloggers made just right content as you did, the web will probably be much more helpful than ever before.

  1. No trackbacks yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: